Prochains rendez-vous

À Ménilmuche, sur la piste des apaches, et bien plus encore…

Ménilmontant,  quartier cosmopolite et  populaire, nous frappe par une profusion  de saveurs  et de contrastes . Terrain de chasse de Casque d’Or, la reine des apaches,  » Ménilmuche  » s’est assagi au cours du temps, mais a su préserver son âme malgré de  nombreuses transformations.
Cette balade, dans un quartier ignoré des touristes, vous surprendra par le pittoresque de son histoire et de ses paysages.
Prévoir deux bonnes heures, de bonnes chaussures et une bouteille d’eau !

Lieu de rendez-vous :

sortie de la station de métro Ménilmontant

Prix :

10 €/ adulte 5€/ jeune à partir de 8 ans, étudiant, demandeur d'emploi

s'inscrire
Pour en savoir plus :

Joseph Bialot : Babel-Ville Ce rescapé des camps de la mort a fait de Paris le personnage principal de ses romans noirs. Ici, un tueur en série s'attaque à des femmes. Un point commun entre toutes les victimes : une étrange croix que toutes ont en leur possession. C'est l'hiver. Il fait froid et Belleville est sous la neige. Mais le tueur rôde...   Chroniques du Paris apache Mercure de France, 2013 Ce livre contient en fait deux oeuvres complémentaires. D'une part les mémoires de Casque d'Or, et d'autre part le récit d'un gardien de la paix, Eugène Corsy, qui relate dans La médaille du mort le décès d'un de ses jeunes collègues sous les coups d'une bande d'apaches. C'était à Ménilmontant. Le XXe siècle commençait...   Hubert Haddad : Le camp du bandit mauresque Fayard, 2006 Chez Hubert Haddad, tout est affaire de style... même lorsqu'il évoque ses souvenirs d'enfance à Ménilmontant, la poésie affleure toujours au détour d'une page. Un auteur à découvrir absolument !   Madeleine Leveau-Fernandez : Amélie Elie, dite Casque d'or Calmann-Lévy, 1999 Quand une spécialiste d'urbanisme et d'histoire sociale se penche sur le destin d'une célèbre prostituée du début du XXe siècle, cela donne une fiction biographique très documentée où s'entremêlent personnages réels (dont les fameux Manda et Leca) et d'autres, tout droits sortis de l'imagination de l'auteur.   Dominique Mainard : La vie en rose Nouvelle parue dans un recueil intitulé Paris noir (Gallimard), La vie en rose (référence obligée à Edith Piaf, une enfant du quartier), évoque le meurtre d'une jeune femme, dont le cadavre est découvert un matin dans le haut du parc de Belleville.   Georges Perec : W ou le souvenir d'enfance Un étrange roman dans lequel s'entremêlent une fiction onirique et les souvenirs d'enfance de l'auteur, natif du quartier de Belleville.   Jean-Jacques Rousseau : Les rêveries du promeneur solitaire Notre philosophe, parti paisiblement herboriser à Ménilmontant, y est surpris par un énorme chien suivi d'un carrosse. Que pensez-vous qu'il arriva ? Ce fut Jean-Jacques qui tomba !   Marc Tardieu : Les apaches de Belleville Pascal Galodé éditeurs, 2009 Historien spécialiste de l'immigration et des communautés en France, Marc Tardieu s'est intéressé à ces voyous qui semèrent la terreur dans plusieurs quartiers de la capitale. Ce roman met en scène deux frères que la misère sociale condamne à la rue. Un roman truculent et néanmoins réaliste pour pénétrer la vie de ces jeunes délinquants.   Et au cinéma : Jacques Becker : Casque d'or (1952) Même si le film prend des libertés avec la réalité, ce chef d'oeuvre du cinéma français est à voir et à revoir. Avec deux tout jeunes comédiens qui crèvent l'écran : Simone Signoret et Serge Reggiani.   Yves Billon : Zone, zonards, apaches, le peuple des bordures de Paris Disponible en DVD, un documentaire très intéressant sur ces populations refoulées au pied des "fortifs"   Robert Bober : En remontant la rue Vilin (1992) Un parcours nostalgique sur un texte de Georges Perec dans ce quartier cher à l'écrivain et qui a connu tant de transformations.

Vous avez aimé cette visite, partagez-le... !
Partagez cet article sur la plateforme de votre choix
Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. MENE Patricia dit :

    J’ai beaucoup appréciée la sortie « à Ménilmuche ». Pour moi c’était une 1ère fois en votre compagnie, mais ce ne sera pas la dernière! Merci à vous deux.

  2. Sophie A. dit :

    Balade très agréable, parcours varié et quasi champêtre, comportant la traversée d’espaces verts et rues piétonnes. Extraits littéraires lus avec enthousiasme, une première pour moi, à refaire. Sophie

  3. Je suis prof de Français Langue Étrangère et j’ai participé à la visite de la Cour des miracles avec une étudiante. Elle a été ravie de ce moment de littérature et d’histoire dans une langue claire et bien articulée. Je conseille ces visite à tous les profs de FLE, à partir d’un niveau B1.